April March

Lance traînait le disque Chrominance Decoder avec lui quand il montait son exposition en 2004. On l’a écouté à quelques reprises. Au vernissage, en particulier, avant que tout dégénère dans le disco punk.

La dernière fois que j’ai croisé Lance, c’est au spectacle d’April March au Petit Campus en 2005? J’oublie la date. Excellent band. April, elle semblait un peu nerveuse.

Wikipedia dit d’elle qu’elle a joué dans deux formations musicales Pussywillows et Shitbird. Étatsunienne d’origine, elle a adopté le français (qu’elle aurait appris à Montréal, a-t-elle dit en spectacle) et a collaboré avec Bertrand Burgalat sur quelques disques Chrominance Decoder et Triggers. Excellent ce Chrominance Decoder en passant! Je l’ai passé en boucle dans mon lecteur cd. De la yéyé pop orchestrale. Bonbon? Délice!

On regarde «Mignonette», vidéoclip tiré de l’album Chrominance Decoder.

If you can see this, then you might need a Flash Player upgrade or you need to install Flash Player if it's missing. Get Flash Player from Adobe.