Lucille Starr

La chanson «Quand le soleil dit bonjour aux montagnes» me suit depuis quelques décennies. Je pourrais même dire que j’ai grandi avec elle, comme nombre franco-canadiens et franco-américains. Ce qui veut dire qu’aux fêtes familiales et aux spectacles dans le comté de Kent (au Nouveau-Brunswick) j’entendais souvent cette chanson. J’oserais même dire qu’elle a été jouée un peu trop souvent, notamment par les Bunkhouse Boys de Moncton…

Originaire de St-Boniface au Manitoba, Lucille Marie Raymonde Savoie (alias Lucille Starr) mène une carrière en chanson depuis les années 50. Elle a enregistré le disque comportant «Quand le soleil» en Californie avec le groupe de Herb Alpert, le Tijuana Brass. En 1964, le 45 tours a vendu plus d’un million de copies, ce qui était une première à l’époque pour un artiste canadien et le premier hit pour A&M Records.

NCI FM propose une biographie assez complète et une entrevue avec madame Starr (en mp3). Le Canadian Encyclopedia donne quelques renseignements bio- et discographiques. Sur Wikipédia, on trouve une courte bio en anglais. Voici les paroles de la chanson «Quand le soleil dit bonjour aux montagnes».

<a href="http://youtube.com/watch?v=aChSCXFFPlQ">http://youtube.com/watch?v=aChSCXFFPlQ</a>

Le disque comportant «The French Song», je l’ai déniché à Renaissance Friperie je crois la même journée que l’album Lache pas la patate de Jimmy C. Newman. Une bonne journée!

starr-1195597287.jpeg

Bobby Hachey (1932-2006)

Bobby Hachey (1932-2006)

Bobby Hachey et ses six bons J’ai trouvé ce disque à la Renaissance friperie à Montréal, coin Castelnau et Saint-Laurent. Il y aurait eu une époque d’or à Renaissance, quand tous les jours arrivaient des boîtes et des boîtes de disques. Ces beaux jours sont du passé, et les nouveautés rentrent au compte-goutte. On appelle «crate-digging» cette activité de visiter régulièrement les marchés aux puces, les bazars et les friperies à la recherche de disques. Pendant nombre d’années cette activité je la pratiquais plusieurs fois par semaine.

Bobby Hachey et ses six bons… Quand j’ai trouvé ce disque, j’écoutais un peu de Marcel Martel et Willie Lamothe. Bobby Hachey et ses six bons… Quelle surprise d’entendre un disque instrumental! Country, rock, boogie. Instrumentation solide.

Bobby Hachey est né à Atholville dans le nord du Nouveau-Brunswick et est décédé à Montréal, une île du Québec. Wikipédia en dit ceci. Québec info musique ajoute à propos de l’album comportant Hachisch boogie:  «L’album instrumental « Bobby Hachey et ses Six Bons« , sur lequel on retrouve notamment le surprenant « Hachisch Boogie », « Down Yonder » et « La polka du Ranch », connaît un succès sans précédent.»

«En cette année 1975, l’événement marquant dans la carrière des deux compères (NDLE: Willie Lamothe et Bobby Hachey) est leur tournée en Louisiane, à l’invitation du ministère des Affaires culturelles du Québec et du CODOFIL (Council for the Development of French Louisiana). Pour l’occasion, la délégation culturelle du Québec est constituée de Willie et ses musiciens ainsi que du duo Jerry et Jo’Anne. Le point culminant de la tournée attire plus de 10 000 personnes au Blackham Coliseum, à Lafayette.»

Écoutez Hachisch Boogie de Bobby Hachey!