Angèle Arsenault et les Jazzissimo

zipertatou m’a envoyé un aperçu du projet vidéo À la frontière du jazz. ce prélude présente «Y’a une étoile pour vous» d’Angèle Arsenault, interprétée par Angèle Arsenault et les Jazzissimo.

Jean-Philippe Thibault, alias zipertatou: «le clip est une sorte de prélude à un projet sur lequel je travaille depuis un bon bout de temps, une fiction d’environ 55 minutes qui devrait paraître quelque part l’hiver prochain. Angèle Arsenault y tient un petit rôle, celui d’une chanteuse populaire retrouvant sur scène des amis musiciens de longues dates, les Jazzissimo.

«Angèle a généreusement accepté que j’interprète librement deux de ses chansons pour le projet, soit «Y’a une étoile pour vous» et «Il a osé me dire», toutes deux tirées de son album Y’a une étoile pour vous paru en 1979. L’enregistrement des nouvelles pistes vocales a été vraiment magique! Elle avait bien saisi l’intention ludique et le côté expérimental du projet, elle a chanté avec une grande spontanéité, ajoutant même des paroles improvisées en lien avec le scénario.

«La voix d’Angèle Arsenault se faisait parfois entendre dans le salon lorsque j’étais enfant puis j’ai redécouvert ses albums environ 20 ans plus tard. Plusieurs chansons m’ont vraiment touché. Y’a une étoile pour vous se trouve toujours dans mes albums préférés (avec la participation de Pierre F. Brault et Michel Robidoux en plus!).

«J’avais rencontré Angèle la première fois à Montréal, suite à un concert donné autour de 2003. Je lui avais dit simplement que je rêvais de lui proposer un projet dans un contexte d’arts visuels, ce que j’ai fait quelques années plus tard.»

Rogen-Denjean & Co.

un autre disque avec peu de renseignements. disque ramassé à cause de la photo de la pochette et parce que je croyais reconnaître monsieur Denjean annoncé. finalement, c’était un autre Denjean – Claude et non pas Jean.

Rogen-Denjean and Co.

enregistré à Montréal au André Perry Studios probablement vers la fin des années 1960 (un site internet suggère 1972), le disque présente de bien belle pièces avec un accent évident sur l’orgue. les responsables: Claude Denjean et Claude Rogen. la pièce Skol (f)relate un épisode nocturne avec débit de boisson…

[audio:http://www.sulago.ca/wp-content/images/2009/04/skol.mp3]

Minimum

le Bingo sur Papineau a fermé ses portes récemment. le bingo n’aurait plus la ferveur du public: son public vieillit, sa clientèle qui fume la cigarette a  déserté les lieux (c’est moi qui présume depuis que Québec a interdit la cigarette dans les lieux publics).

Minimum – Bingo-bingo
[audio:Bingo-bingo.mp3]

je crois que l’artiste qui emprunte le nom de «Minimum» s’appelle Jan François. Québécois bien sûr. mes recherches sur Internet n’ont rien donné. l’étiquette: Chart On. paru entre 1972 et 1975?

minimum

la face B révèle un monologue sur la vie gaie et le bingo…«quelqu’un a du change pour un zipper?»

Minimum – Coco va au bingo
[audio:Coco_va_au_bingo.mp3]

d’autres élections… et déjà du bruit

un article dans La Presse d’aujourd’hui. utilisation d’une chanson du groupe les B.B. sans le consentement des auteurs.

«Vidéos de Marois : le chanteur des BB ne la trouve pas drôle»

Tristan Péloquin
La Presse

Le chanteur des défunts B.B., Patrick Bourgeois, s’est dit «fâché» que sa chanson Snob ait servi de trame musicale pour ridiculiser Pauline Marois sur le site de l’ADQ.

«Ça me fâche de ne pas avoir été consulté, a-t-il confié à La Presse, hier. Les B.B., c’était de l’entertainment, pas un groupe à vocation politique.»«Du point de vue du droit d’auteur, ça leur aurait pris une entente avec nous, et il n’y en a pas eu du tout. Mais que voulez-vous qu’on fasse ? YouTube, c’est aussi ça : n’importe qui fait n’importe quoi sans se soucier des droits d’auteur», a ajouté le chanteur.

[…]