360 degrés, film de Caroline Monnet

une réalisation de Caroline Monnet, 360 degrés, où le protagoniste se retrouve à cheval entre urbanité et ruralité, individualité et tradition.

l’Office national du film du Canada place à un rythme effréné les œuvres de leur catalogue.

un autre?

Les chasseurs d’ombre de Eileen Thalenberg, Fadel Saleh, Jean Marc Larivière, Carlos Ferrand.

artistes de la francophonie canadienne à Viva Art Action

17 au 26 septembre 2009
VIVA ! art action
www.vivamontreal.org

viva! art actionSoirées QuéCan dans’ pool
co-commissaires: Alexis Bellavance et Jean-Pierre Caissie

Trois soirées de performance et d’échanges entre artistes du Québec, de l’Ontario, du Manitoba et du Nouveau-Brunswick. Les soirées QuéCan dans’ pool envahissent le Bain St-Michel à Montréal pour y recevoir des artistes du Québec et du Canada francophone. Parallèlement à ces soirées, QuéCan complote des tournées d’artistes québécois dans des centres d’artistes du Canada.

Ces trois soirées sont organisées conjointement par Viva! Art Action et l’Association des groupes en arts visuels francophones du Canada. Des artistes de Moncton, Montréal, Québec, Chicoutimi, Gatineau, Ottawa, Toronto et Winnipeg seront présents au Bain St-Michel pendant Viva! et se promèneront le long de l’autoroute Transcanadienne pour présenter des projets dans les centres d’artistes: Galerie Sans Nom à Moncton, Galerie du Nouvel-Ontario à Sudbury, Galerie SAW Gallery et Voix Visuelle à Ottawa, et Le Labo de Toronto. Lire la suite

le Musée canadien de la photographie contemporaine…

le gouvernement minoritaire de Stephen Harper a récupéré un musée pour en faire des bureaux. quelle bonne idée! surtout que ce musée a été remis à neuf à la suite d’une inondation il y a quelques années.

une pétition circule pour voir au retour du Musée canadien de la photographie contemporaine au lieu de la voir annexée à la collection du Musée des beaux-arts du Canada. je vous invite à la signer. vous trouverez le lien sur le site Sauvez le MCPC: www.sauvezmcpc.ca

qui sait, un jour on va peut-être faire des bureaux avec le Musée des beaux-arts et déménager sa collection permanente dans une grange près de la rivière Ottawa… ah les conservateurs… tout détruire pour sauver quelques dollars…

musée canadien de la photographie canadienne
musée canadien de la photographie canadienne

Spike Lee et blogue d’artengine

content de voir ce matin dans Le Devoir une entrevue avec Spike Lee, cinéaste et réalisateurs de plus d’une trentaine de longs métrages, dont Malcolm X, Summer of Sam, Bamboozled, etc. Bamboozled mérite le détour: il a été filmé en vidéo – chose rare à Hollywood- et il traite de la représentation des afro-américains dans les médias et l’industrie de l’entertainment

Spike Lee-Bamboozled

artengine, le «moteur» des arts de la région d’Ottawa vient de lancer un blogue sur les arts, «des notes toujours incohérentes, avec liens, belles images, potins lorsque possible»!!! longue vie au potinage artistique!

Phil Fontaine veut une discussion nationale

Je fais rarement du copier-coller des médias canadiens. À cause de l’importance du propos, je me le permets cette fois-ci.

Phil Fontaine veut une discussion nationale

Tiré du Devoir
La Presse canadienne
Édition du mercredi 16 juillet 2008

Mots clés : discussion, Assemblée des Premières Nations, Phil Fontaine, Gouvernement, Autochtone, Canada (Pays)

Québec — Les autochtones du Canada commencent tout juste à retrouver les acquis disparus à la suite de l’établissement de colonies européennes il y a 400 ans, a déclaré hier le chef national de l’Assemblée des Premières Nations, Phil Fontaine.

Après les excuses présentées le mois dernier par le gouvernement fédéral pour les sévices subis dans les pensionnats autochtones, il est maintenant temps d’engager un processus de discussion nationale qui permettra de réconcilier les autochtones avec le reste du Canada, a dit M. Fontaine lors d’un discours prononcé à l’ouverture de l’assemblée annuelle de l’APN à Québec.

Le chef national de l’APN a affirmé qu’il souhaitait obtenir l’appui des premiers ministres des provinces et territoires membres du Conseil de la fédération afin de réclamer qu’Ottawa organise une rencontre afin d’élaborer un plan d’action. «Nous devons maintenant nous engager dans une discussion nationale qui déterminera ce que sera cette relation, ce que sera la réconciliation et comment elle peut se réaliser, a dit M. Fontaine. La définition de la réconciliation ne se fera pas en une journée ou en quelques jours.»

M. Fontaine a indiqué que ce processus vise aussi à redéfinir les relations entre les Premières Nations et le gouvernement afin d’établir des objectifs communs. Investir dans l’éducation des enfants ainsi que dans l’enseignement des langues et cultures autochtones lui apparaît d’une importance incontestable.

«La formation de familles et communautés solides ainsi qu’une culture vigoureuse vont contribuer à la force du Canada, a dit M. Fontaine devant des chefs autochtones de tout le pays. La réconciliation devrait à tout le moins inclure des engagements envers ces éléments.»

En juin, le premier ministre Stephen Harper a présenté les excuses officielles du gouvernement du Canada aux anciens élèves des pensionnats autochtones, des institutions d’enseignement subventionnées par le fédéral et conçues pour les assimiler.

Cette reconnaissance que les politiques d’assimilation étaient mauvaises rejoint l’essence même des revendications autochtones concernant notamment l’autonomie gouvernementale, législative, les réclamations territoriales et le droit de conclure des traités, a affirmé M. Fontaine.

Les dirigeants de l’APN et les premiers ministres des provinces et des territoires, qui participeront au Conseil de la fédération cette semaine, à Québec, doivent se rencontrer aujourd’hui.

Hier, le premier ministre Jean Charest a affirmé que les récentes excuses du gouvernement fédéral donnaient le signal d’un nouveau départ dans les relations avec les autochtones.

Lors d’un discours devant les représentants de l’APN, il a affirmé que les attentes des jeunes autochtones étaient élevées et que leur forte représentation dans la démographie de leurs communautés était en soi un appel au changement.

M. Charest a indiqué que la rencontre de cette semaine avec les représentants autochtones allait porter sur les enjeux de l’éducation, des écarts économiques et de la Déclaration des Nations unies sur les droits des peuples autochtones, à laquelle s’oppose le gouvernement fédéral.

Moncton Rock

Francis Coutellier, Bas-Caraquet, 1995. Huile et photo, 120 x 240 cm.
photo: Coutellier

«Galerie SAW, Moncton Rock: Art et musique de la capitale acadienne dévoilera, du 12 juin au 15 août, un amalgame époustouflant de talents de la côte atlantique dans les domaines de la musique, de la poésie, du théâtre, de la peinture, du dessin et de la vidéo. Jean-Denis Boudreau, finaliste 2007 pour le Sobey Art Award, et Francis Coutellier figurent sur la liste des exposants.» tiré du Voir Outaouais

J’y participe avec une revue que j’éditais Satellite. ET je suis dj au vernissage!

art public?

de l’art public minimaliste… presqu’incognito…