Chernobyl Cha-Cha RIP

Chernobyl Cha-Cha en spectacle lors d’un DARE-DARE gala à Montréal en 2008.

feu Chernobyl Cha-Cha: visionnez cette compilation de moments enregistrés entre 2000 et 2006.

Hold up de Louis Chedid

Louis Chedid nous montre comment faire un Hold up.

1974

1980

1984

Louis Chedid lancera bientôt un nouvel album.

The Droids – The Force

un autre groupe français des années 1970: The Droids. d’autres précurseurs du techno. 1977. on dit du space disco populaire en France de 1977-1979 qu’il est le précurseur de l’italo-disco

Space – Magic Fly

je ne connais pas Space. Wikipedia connaît Space mieux que moi. Didier Marouani et ses accolytes. précurseurs du techno en 1977. un énorme succès planétaire à l’époque, même en URSS. ce n’est pas peu faire!

la pièce «Magic Fly» a aussi été ré-interprétée par Kebekelektrik en 1978. ce n’est pas peu dire!

le disco est toujours vivant!

le jour où le disco est (presque) mort

article de Guillaume Bourgault-Côté
dans Le Devoir, édition du lundi 13 juillet 2009

«C’est l’un des épisodes les plus loufoques de l’histoire de la musique populaire: la mise à mort, le 12 juillet 1979, de la musique disco par 60 000 personnes déchaînées au Comiskey Park de Chicago. Retour sur une histoire où baseball, disco et rock and roll s’entrechoquent.» lire la suite

… et 25 ans après!

en écoutant Bloc Party, Bot’ox, Glass Candy, je crois que le disco est toujours vivant et même bien portant.

Beauregard Violetti et Ste-Claire

En plein orgasme. C’est le titre subtile du premier disque de Beauregard Violetti & Ste-Claire sur Colombia Records. Trio québécois qui a produit deux disques dans le mitant des années 1970. Quelques morceaux très écoutables encore aujourd’hui(!): ce n’est pas peu dire pour plein de disques de cette époque.

«Groupe formé de Pierre Beauregard, Denis Violletti et Adrienne Ste-Claire. Sur le premier album (1975), ils se donnent un air androgyne, semblant suivre les traces d’un certain David Bowie. Je dois dire que j’ai toujours trouvé (et je trouve encore) que la pochette de cet album est l’une des plus belles produites au Québec. […]

«Sur le deuxième (1977), le look est plus glamour, plus disco représentant bien cette époque. Des chansons qui sont peut-être un peu trop sulfureuses, mais bien appuyées sur une musique progressive, donnant un ensemble qui, ma foi, se laisse bien écouter.

«Parmi les meilleures chansons, il y a « Frénésie », « Miss America », « Marie-Hélène » et « Alice au pays des délices ». J’aime bien la voix rauque d’Estelle Ste-Croix (V.E.B.B) comme choriste sur certaines chansons.

«Les albums sont des productions de Louis Parizeau (ex-Sinners), et je note la présence de Denis Lepage (Le Pouls, Lime), Richard Tate, Serge Locat, Walter Rossi, Daniel Valois et Alain Jodoin (Valois-Jodoin) au niveau des musiques (compositions et arrangements).» J’ai trouvé ça ici: http://www.quebecpop.com sous la lettre B.

Un disque que j’ai découvert à Renaissance Friperie. Je l’ai probablement acheté pour la pochette!!! J’suis resté ébahi en tombant sur Ce soir (je sens que tout peut m’arriver). Un vendeur sur ebay considère cette chanson du deep funk! Stratégie de marketing…

en plein orgasme

Beauregard Violetti & Ste-Claire Ce soir (je sens que tout peut m’arriver)