Banksy fête les Olympiques de Londres

l’artiste Banksy fait un nouveau coup (merveilleux) pour les jeux olympiques de Londres (London) en Angleterre. série de graffitis au pochoir sur des murs de la ville. images très efficaces. les médias en font une bonne promotion. son galeriste propose des produits dérivés…

lecture supplémentaire pour comprendre les enjeux de la gentrification à Londres notamment avec les jeux olympiques: le texte Shoreditch and the creative destruction of the inner city de Benedict Seymour dans la revue Variant traite du quartier Shoreditch.

Rolling Stone: 500 greatest songs from american and english males

j’ai aperçu récemment le numéro spécial de la revue Rolling Stone qui propose la liste des «500 greatest songs of all-time». la tentative pourrait être considérée intéressante si elle soulignait d’autres chansons que celles qui proviennent des États-Unis et de l’Angleterre.

la liste n’est pas très inventive, comprend seulement des pièces en langue anglaise (Oum Kolthoum ne s’y trouve pas… Édith Piaf non plus), est mal nommée (500 greatest songs from american and english males: un peu plus de 50 chansons dont le lead est par une femme ou partagée…), et ne sert qu’à mousser l’écoute des stations de radio de rock classique… quelle perte de temps…

graffitis dans le stationnement intérieur d’une ambassade

rares sont les fois où on peut jeter un regard sur le stationnement intérieur d’une ambassade. d’y voir des graffitis d’artistes bien connus, c’est encore plus rare. le reportage suivant du Guardian montre un stationnement hors norme, celui de l’ambassade de la communauté helvétique à Londres.


vers la fin du reportage, le journaliste discute de la valeur monétaire que peut prendre le graffiti. le journaliste montre éhalement comment se procurer des graffitis trouvé sur des murs…