Publicité non grata en Alberta

«when there’s a huge solar energy spill, it’s just called a nice day. green jobs, not more oil spills.» une publicité qui crée des remous en Alberta où les fuites/déversements de pétrole sont malheureusement monnaie courante ces temps-ci. trois déversements dans l’espace d’un mois, cela pourrait sembler normal, mais pas pour les habitants ruraux de l’Alberta et pour les citoyens du pays qui apprécient la nature.

la nouvelle: la compagnie qui appartient les affiches géantes refuse les annonces de Greenpeace. elle est passée où la liberté d’expression au Canada? Adbusters s’était fait servir un refus similaire par plusieurs station de télévision avec sa campagne de publicité Buy nothing day.

oléoduc Keystone XL et les sables bitumineux

plusieurs manifestations aux États-Unis ces derniers jours contre la construction de la pipeline qui reliera ce pays avec les sables bitumineux du Canada.

je vous invite à visiter la galerie de photo de l’Institut Pembina qui publie le Oil Sands Watch (en anglais seulement).

le développement économique dans notre pays privilégie la destruction de la nature. il faudrait trouver un autre modèle avant qu’il ne reste que les parcs nationaux comme nature au pays .

les sables bitumineux de l’Alberta dans le Monde diplomatique

Suncor - Alberta. © Greenpeace / Colin O'Connor

en avril dernier, le mensuel Le Monde diplomatique rapportait l’augmentation des cas de maladies chez les individus habitant dans les réserves des Premières nations en Alberta. ces réserves se retrouvent près des exploitations des sables bitumineux qui par un processus polluant réussissent à en extraire du pétrole. Radio-Canada rapporte aujourd’hui que plusieurs corporations états-uniennes boycottent le pétrole sale de l’Alberta.

Or noir contre peuples premiers canadiens: Sous les sables bitumineux de l’Alberta
Par Emmanuel Raoul

A force de cadeaux fiscaux, d’absence de régulation et de laxisme environnemental, les conservateurs au pouvoir en Alberta ont transformé, avec l’aide d’Ottawa, le nord de la province en un supermarché du pétrole sale au profit des multinationales et du voisin américain. La forêt boréale est sacrifiée, tout comme les premières nations de la région. Lire la suite…