Orchestre Sinza pour Noël

Il est né de l’Orchestre Sinza.
[audio:http://www.akwaabasound.com/snd/music/Orchestre%20Sinza%20-%20Il%20Est%20Ne.mp3]

[je republie un article publié en 2007 pour la première fois. Noël approche et je ne peux m’empêcher!]

aujourd’hui, je suis tombé sur un blogue de musiques africaines. au sein des pages du blogue sea never dry, j’ai trouvé cette interprétation de Il est né. Le groupe se nomme Orchestre Sinza et est originaire du Congo-Brazzaville.

La seule autre information que j’ai pu trouver sur ce groupe se trouve sur cette congopage, dans une entrevue avec Don Fadel.

« La soukous est née à Ouénzé avec l’orchestre Sinza. La personne qui popularisera ce rythme c’est Pamélo Mounka. Se promenant dans la nuit à Ouénzé, Pamélo entend jouer un orchestre au barVis à Vis. C’était Sinza Kotoko. Le rythme lui plaît. Il compose « Mama na mwana » sur ce tempo. Ca fait un grand succès. Mais Pamelo Mounka n’est qu’un médiateur. En vérité, la soukous est née en 1959 grâce à un musicien nommé Ibombon avec son groupe Air Mambo. Ibombon jouait dans un bar à côté du marché de Ouénzé. Comptable de son métier, Ibombon est affecté à Dolisie. Il décide alors de vendre son matériel aux jeunes musiciens de la rue Mouila qui venaient de créer Sinza Kotoko ( Mousse, Ya Gabi, Don Fadel…)
« Je vous laisse le matériel moyennant une modique somme, mais je vous laisse aussi un rythme. Exploitez-le. »
« Le conseil ne tombe pas dans les oreilles d’un sourd. Piere Mountouari compose la chansonVévé et Ma Loukoula dont le swing a fait le tour de l’Afrique. La soukous est née de là » note Don Fadel.»