Marie-Thérèse Lenoir

C’est la veille de Noël. Je complète le montage d’une vidéo de chasse. La première est ce soir…!

J’ai pensé vous glisser une toune de circonstances (Noël, pas la chasse). À Renaissance friperie (je n’ai pas de contrat de pub avec eux!), donc à la friperie, j’ai trouvé ce disque de musiques de Noël. Marie-Thérèse Lenoir à l’orgue et aux carillons. L’album comporte des chansons plus connues et d’autres un peu plus «obscures». Je dis obscures, car l’interprétation de madame Lenoir est moins dans la joie que ce que l’on entend aujourd’hui à la radio.

marie-thérèse lenoir

Peu de renseignements flottent à son sujet dans le cyberespace. J’ai trouvé quelques mentions sur Québec Info Musique: «Fernand Robidoux débute en 1938 comme annonceur à la station radio CHLT de Sherbrooke, animant avec sa femme Jeanne Couet l’émission La ruche ménagère. Le couple passe ensuite à CHLN, Trois-Rivières, avant de faire leurs débuts à Montréal à CKAC en octobre 1940, aux émissions Pour vous, mesdames et Le moulin de la chanson. En 1942, ils tiennent la vedette des émissions Fernand et Jeanne et Sergent Swing, toujours à CKAC. Après un séjour dans l’armée, Fernand Robidoux réalise l’émission Pomponnette (CKCH, Hull) dont le personnage principal est l’ancêtre de l’espiègle Zézette, créé par Jeanne Couet. À Montréal, Fernand Robidoux anime Au carrefour de la chansonnette (CHLP) puis Pierre et Pierrette (CKAC) avec Marie-Thérèse Lenoir, une émission présentée quatre fois la semaine et qui connaît du succès pendant trois ans.»

noel chez-nous

On écoute ce grand succès du temps des fêtes: «Ça bergers, assemblons-nous!» interprété par Marie-Thérèse Lenoir.

Une réflexion sur “ Marie-Thérèse Lenoir ”

Les commentaires sont fermés