Atom Crystal & Satellite

Satellite Vs. Atom CrystalSatellite vs. Atom Crystal. la pièce s’intitule «Boulevard circulaire».

que dire sur les artistes responsables de cet objet mystérieux qu’est le «Boulevard circulaire»? pas grand chose. la pièce est tirée de la cassette lancée en 1983 et éditée à 500 exemplaires. difficilement trouvable jusqu’en 2014, alors que Serendip Lab publiait une rétrospective des pièces musicales de Satellite. le label et festival en profite pour faire une genèse des démarches des musiciens responsables du projet, soit Jean-Pierre Chatté et Michel Goujon. Téléchargez les pièces de 1979 à 1985.

le blogue 433rpm.blogspot.com présente des vieilles cassettes qui ne sont pour la plupart pas rééditées en d’autres formats. krupnik1503.blogspot.com fait de même. vous y trouverez des heures d’écoute et de plaisir…!

[reprise adaptée d’un article publié en 2009]

Marie Davidson

Artiste montréalaise, Marie Davidson propose deux albums dont Perte d’identité. La pièce qui a retenu mon attention: «Excès de vitesse».

[bandcamp width=100% height=42 album=1950407871 size=small bgcol=ffffff linkcol=0687f5 track=2907922739]

Téléchargez gratuitement la compilation La Souterraine Vol. 6 qui comprend «Excès de vitesse» et d’autres excellents morceaux!

Visitez le site internet pour écouter d’autres pièces.

 

Jeanine Deckers, alias Sœur Sourire

Jeanine Deckers, alias Sœur souriante, nous a livré le seul no1 en français au Billboard 200 des États-Unis: Dominique. C’était en décembre 1963, entre l’assassinat du président John Fitzgerald Kennedy et l’arrivée des Beatles en sol étatsuniens. Son histoire hors norme et, somme toute, tragique a inspirée la réalisation de trois films (1966, 2001 et 2009). Ce site internet qui lui est dédié.

Quelques versions/reprises/remix d’intérêt:

Dominiku par Ivana Pavlová

Debbie Reynolds interprète Dominique dans le long métrage The Singing Nun (1966)

En 1982, Marc Moulin et Dan Lacksman du groupe électro Telex proposent une version remixée de la chanson interprétée par la Sœur Sourire.

John Arcand reçoit un prix du Conseil des arts du Canada

[reprise d’un article de 2011] John Arcand de Saskatoon participait à l’émission La belle veillée de Radio-Canada – Saskatchewan. Visionnez la soirée complète en vidéo. Sinon, écoutez La gigue de la Rivière Rouge. Visitez le site internet du violonneux John Arcand.

Le Conseil des arts du Canada a attribué à John Arcand le Prix Molson 2014. Félicitations!

André Popp (1924-2014)

André Popp

André Popp était un compositeur et chef d’orchestre qui a contribué à une série de chansons pour Boris Vian, Jacques Brel, Juliette Gréco, Petula Clark, Marie Laforêt, Henri Salvador, en plus d’avoir lui-même réalisé une série de disques à succès. Il aurait appris à jouer sur le harmonium.

Le lit de Lola

Mon amour, mon ami

Toutes deux tirées de l’album américain Why Say Goodbye de 1968.

Je n’en connais pas la fin…


Édith Piaf,
dont on commémorait récemment le 50e anniversaire de sa mort, nous a bien sûr légué une quantité impressionnante de chansons immortelles, certaines bien connues, d’autres moins. «Je n’en connais pas la fin» a été reprise avec grand éclat par Jeff Buckley dans ses albums en spectacle Live at Sin-é et Live à L’Olympia. Voici l’originale!

Édith Piaf…

 

et Jeff Buckley…